Blagues.org : Marseille

 


424 - Deux garçons jouaient au football au parc Borelly, à Marseille, quand l'un d'eux fut attaqué par un pitbull. L'autre eut le réflexe d'arracher une planche de la clôture proche et de l'abattre sur le chien, lui brisant la nuque.
Un journaliste qui passait par-là se précipita pour interviewer le garçon. Il commence par noter : "Un jeune supporter de l'O.M. sauve son ami d'une mort sanglante".
Le garçon remarque alors :
- Mais, je suis pas un supporter de l'O.M...
- Mais tu es pour quelle équipe alors ? Demande le reporter surpris.
- Je suis pour le PSG ! Répond le garçon.
Le reporter barre la ligne déjà écrite et recommence son article : "Un jeune voyou assassine froidement le compagnon à quatre pattes d'une honnête famille marseillaise".



425 - C'est un marseillais qui se promène en bateau, et un jour il fait naufrage et se retrouve sur une île déserte...
Au bout de 3 ans, il voit apparaître un bateau à l'horizon... Il allume un feu, fait des grands signes... ça marche ! Le bateau s'approche de l'île et... le bateau s'appelle "La Canetière" ! Les gars le recueillent...
- ça fait 3 ans que t'es ici ! T'as pas du t'amuser ! 3 ans sans boire un pastaga, houla !
- Oh oui, peuchère !
- Aller, va, on t'offre un pastis...
Et il boit le Pastis (du Janot en plus).
- Ca fait 3 ans que t'as pas mangé de bouillabaisse ?
- Oui, 3 ans...
Et le cuistot fait une magnifique bouillabaisse, comme là-bas dis...
Il mange la bouillabaisse.
- Alors, ça fait aussi 3 ans alors, que t'as pas tiré ?
- Oh, les copains, c'est pas vrai ! Vous avez amené les boules ?!



426 - Trois français se présentent devant St-Pierre.
Celui-ci leur explique que le Paradis est divise en différentes "zones d'habitation ", selon le QI des résidents. Il leur propose donc de passer un test.
Le premier démontre un QI de 180, le second un QI de 120 et le troisième, un QI de 10 seulement.
St-Pierre conduit alors chacun des trois hommes vers sa nouvelle "zone d'habitation "...
Aussitôt arrive dans son groupe, le premier est assailli de questions par ses nouveaux compagnons : " Alors, quels sont les progrès sur terre en matière de physique nucléaire ? " ou bien " A-t'on découvert des nouveaux vaccins ? "...
Le second rejoint sa zone a son tour et il fait tout de suite l'objet d'interrogations variées. On lui demande "As-tu lu le dernier Jean d'Ormesson ? " ou encore " Ça fait quoi de payer ses achats en Euro ? "
Le troisième arrive enfin dans son groupe. Et la, il voit une horde de types qui se précipitent vers lui avec une question unique sur les lèvres: " C'est qui le nouvel entraîneur de l'OM ?"



427 - Jean-Marie revient d'un meeting à Marseille, et voit sur le bord de la route un arabe qui vient d'avoir un accident, il est ensanglanté et sur le point de mourir. Comme il est dans un jour de bonté, Jean-Marie ouvre la portière arrière, met l'accidenté sur la banquette arrière et se met à faire du 180 pour arriver le plus vite possible à l'hôpital. En chemin, des gendarmes en moto le prennent en chasse pour vitesse un peu excessive. Jean-Marie, soucieux des lois, s'arrête devant le gendarme. En se dirigeant vers Jean-Marie, il jette un coup d'œil sur la banquette arrière, et dit :
- Alors Jean-Marie, on braconne ?



428 - C'est Jean-Marie qui revient d'un meeting à Marseille avec son chauffeur, tard le soir. Voyant un arabe marchant près d'un mur, Jean-Marie dit:
- Dis, dis, tu te le fais ?
Le chauffeur fait alors une embardée et écrase l'arabe contre le mur. Puis après quelques mouvements de marche avant-arrière, ajoute :
- Tiens il a peut-être un portefeuille bien rempli. Il sort de la voiture, fouille la veste de l'arabe, ne trouve rien.
Moralité: On ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre.



650 - Deux types sont à la terrasse d'un café. Le garçon arrive
- Et pour ces messieurs ?
- Un pastis, dit le premier.
- Alors ça fera deux pastis, dit le second.
- Euh... en fait, je prendrai deux pastis aussi, dit le premier.



675 - C'est marius qui se gare en vrac devant son bistrot habituel avec sa BMW. Il entre et trouve ses potes, olive et marcel au comptoir.
- Salut les gars ! s'exclame marius
- Salut à toi, marius. Dis nous, où tu était passé ce week-end ? on t'as attendu pour faire une partie belotte.
- Ben, ce week-end je suis allé à la chasse, con !
- Et alors, ça a marché !
- Du tonnerre les gars. Faut que je vous raconte !
- ...
- Samedi, j'ai vu qu'il faisait beau et je me suis dit : " Marius, faut aller à la chasse, ça doit grouiller de gibier"
- Et alors ?
- Ben, j'ai pris mon fusil et je suis allé dans la foret et au bout de 5 mn, devant moi à 50 m un chevreuil Ennormmme ! je le vire, je le tire et PAN d'une balle il tombe raide mort.
- Et tu l'as rammené ?
- T'es fou ! il était trop gros. J'ai pris mon couteau j'ai coupé une cuisse et je l'ai mise sur mon épaule.
- Et après tu es rentré ?
- Ma non ! une si bonne journée, fallait continuer !
- Alors ?
- Au bout de 10 mn, devant moi, un sanglier Ennormme mais vraimant énorme.
- Tu l'as eu ?
- Et comment que je l'ai eu, mais il était tellement gros que j'ai pris mon couteau et après avoir coupé une cuisse je l'ai posé sur mon autre épaule.
A ce moment là, un collègue de marius fait irruption dans le bar en disant :
- Marius, vas vite garer ta caisse. Les flic sont là et commencent à verbaliser toutes les voitures !
Ni une ni deux, marius sort garer sa voiture et revient dans le bar
- J'ai eu chaud les collègues, mais au fait, j'en était où de mon histoire ?
- Tu avais une cuisse sur chaque épaule !
- Ha ouais ! Alors à ce moment là, je lui ai bouffé la chatte !!



749 - Simone, blonde de son état, vient d'arriver dans une pension de famille de Marseille pour les vacances et s'inquiète des horaires du restaurant.
- Le petit déjeûner est servi de 7 heures à 11 heures, le déjeuner de midi à 2 heures et le dîner de 7 heures à 22 heures ...
- Ah, c'est embêtant, fait Simone !
- Pourquoi ?
- Parce que ça ne laissera pas beaucoup de temps pour aller à la plage.



756 - Jean-Marie et son chauffeur passant sur une petite route de campagne en voiture, percutent accidentellement un cochon qui traversait.
Jean-Marie dit à son chauffeur de se rendre dans la ferme d'où sortait le cochon pour aller s'excuser auprès du fermier.
Le chauffeur sort de la voiture et frappe à la porte d'entrée.
On ouvre au chauffeur et on le laisse rentrer.
30 minutes passent passent... Puis une heure et toujours pas de chauffeur!
Jean-Marie commence à s'impatienter et envisage même le pire pour son chauffeur, lorsqu'il le voit enfin sortir de la maison 'tout sourire', faisant force signes de la main aux autochtones.
Alors Jean-Marie lui demande pourquoi il a été si long, et la chauffeur lui répond:
- Eh bien, c'est parce que d'abord le fermier m'a serré la main, puis il m'a offert une bière, ensuite sa femme nous a sorti des petits gateaux, et pour finir, la fille de la maison m'a embrassé!
Du coup Jean-Marie demande:
- Mais qu'avez-vous dit à ce fermier?
Le chauffeur lui répond:
- Je lui ai dit qui j'étais, et que j'avais tué le cochon.



795 - C'est l'histoire de André et de Jacques, deux Marseillais ambitieux dans l'avenir...
Ils veulent construire un restaurant près du vieux port, tout est à leur disposition seul manque le nom qu'ils vont lui donner...
André " Putaint, bonne mère c'est dure de cogiter..."
Jacques "Tu as raison!On a tout sauf le nom de ce putaint de restaurant!"
André "Ca y est!Je l'ai!!!!!"
Jacques "Alors c'est quoi? Dit!"
André " Mes couilles Mickey!"
Jacques "Mais pourquoi? C'est moche"
André "Pourquoi pas, 'Ma queue Donald' ça marche bien? Non?"