Blagues.org : Juif

 


22 - Un juif à New-York voit un billet de 1$ sur la route où il y a plein de voitures qui roulent. Il se précipite pour ramasser le billet, et manque de chance pour lui se fait écraser.
Le médecin arrive et note sur l'avis de décès : "Mort naturelle"



24 - C'est un petit monsieur juif avec l'accent qui rencontre une belle américaine et qui lui dit :
Madame je serais heureux d'avoir un rendez-vous avec vous demain !
L'américaine lui répond : Never !!!
Alors le monsieur juif :
- Never, never et demie.



264 - Un écossais et un juif vont manger dans un restaurant très chic. Le repas est très copieux et les mets très fins. Lorsque la serveuse vient avec l'addition, à la grande surprise de tous, l'écossais dit :
- Je vais payer pour nous deux !
Et il paie effectivement.
Le lendemain matin, la une du journal local titrait: "UN VENTRILOQUE JUIF TROUVÉ ASSASSINÉ DANS UNE RUELLE DE LA VILLE ."



389 - Un grand rabbin monte au paradis et bon, on s'occupe des formalités et tout parce que c'est une personne importante, quoi... Et puis, il doit aller dans sa nouvelle demeure. Alors, au bureau d'attribution des maison, on lui montre sa future maison, une simple F2, avec une place de parking, pas génial, quoi... Alors le rabbin s'étonne, et regarde autour de lui, et aperçoit une maison fantastique, sur 3 étages, avec jardin, piscine et tennis.
Alors le rabbin se met en colère, et demande "c'est à qui cette maison?". Alors on lui répond :
- C'est à Schmoulik Cohen.
- Quoi, Schmoulik Cohen, le chauffeur de bus ?
- Ouais, c'est lui
- Non mais, vous avez pas honte, moi un grand rabbin j'ai seulement un F2 et lui il a une superbe maison ?
- Oui, mais toi, en bas, quand tu faisais la prière à la synagogue, tout le monde dormait. Lui, quand il conduisait, tout le monde faisait sa prière...



390 - Un gamin va voir sa mère et lui demande : - Dis maman je suis juif ou arabe ?
- Ton père est arabe et moi je suis juive alors tu es les 2 mon fils... Pourquoi cette question ?
- C'est parce qu'il y a en bas une mobylette et j'hésite entre la voler et la vendre



391 - Un juif et un chinois sont calmement assi sur un banc dans un parc. Soudain, le Juif se lève et passe derrière le chinois et lui fout une de ces taloche derrière la tête.
- Ça, dit-il, c'est pour l'attaque de Pearl Harbour.
Et le chinois de répondre : - Oui mais Pearl Harbour, c'était les Japonais !
Le Juif : - Chinois, Japonais, c'est la même affaire...
Le Juif retourne tranquillement s'asseoir. Alors le chinois s'approche derrière le Juif et lui fout une de ces taloche derrière la tête.
- Ça, dit-il, c'est pour avoir coulé le Titanic.
Et le Juif de répondre : Mais le Titanic, c'est un iceberg qui l'a coulé!?
Le Chinois : Iceberg, Goldberg, Greenberg, c'est la même affaire...



392 - C'est Moché et David qui sont chez le rabbin. Moché lui demande :
- M. le grand rabbin, est-ce que le noir, c'est une couleur ?
Alors le rabbin réfléchit, et répond a Moché : - Eh ben, oui, le noir, c'est considéré comme une couleur parce que c'est par définition l'absence des autres couleurs.
- D'accord M. le rabbin mais est-ce que le blanc est aussi une couleur ?
Alors la, le rabbin lui répond : - Oui, le blanc, c'est une couleur puisque c'est un ajout continu de toutes les couleurs...
Alors Moché se retourne vers David et lui dit : - Tu vois je t'avais dit que j't'avais vendu une télé couleur...



393 - Moché et David se rencontrent après 15 ans. Ils se voient, ils se sautent dans les bras : Oh mon frère, comment ça va ? etc.. etc...
Alors, David demande à Moché : ça va la vie alors frère ?
Et l'autre répond : - Oh la la, j'ai une vie parfaite, j'ai une entreprise de 5555 salariés, je suis patron de 3 boites, je suis côté en bourse, le fric, je roule dessus, j'ai deux yachts, une maison à Deauville, une à St Trop' et une à New-York, j'ai trois voitures, toutes avec chauffeur, et ma femme, c'est un top model, super gentille, super intelligente et très attentionnée, très douce, j'ai trois gosses adorables, tous brillants (médecin, avocat et ingénieur), j'ai une vie formidable, j'ai plein d'amis, enfin, tout le monde m'aime. Une vie vraiment formidable... Et toi ?
- Moi ? J't'emmerde !!



394 - Salomon et Sarah, un vieux couple juif, sont couchés dans leur lit. Soudain Salomon réveille sa femme:
- Dis moi Sarah ? Quand nous vivions en Pologne et que les paysans du village voisin ont brûlé notre maison, tu étais avec moi ?
- Mais oui Salomon j'étais avec toi.
- Dis moi Sarah ? En 42 à Paris lors de la rafle ou les nazis nous on capturé, tu étais avec moi ?
- Mais oui Salomon j'étais avec toi.
- Dis moi Sarah ? A Auschwitz dans le camp, tu étais avec moi ?
- Mais oui Salomon j'étais avec toi.
- Dis moi Sarah ? Quand on s'est échappé du camp, tu étais avec moi ?
- Mais oui Salomon j'étais avec toi.
- Dis moi Sarah ? Quand les allemands nous on rattrapé après trois jours de marche dans la neige, tu étais avec moi ?
- Mais oui Salomon j'étais avec toi.
- Dis moi Sarah ? tu me porterais pas un peu la poisse ?



395 - Une dame juive téléphone à son journal local et demande à parler au responsable de la section nécrologie :
Le gars du journal lui répond: - Que puis-je faire pour vous ?
- J'aimerai passer une annonce
- Très bien Madame, je vous écoute, quel est le texte ?
- David Cohen est mort.
- Et c'est tout? 'David Cohen est mort' ?
- Oui, c'est tout
- Mais vous avez droit à 4 lignes pour votre annonce. C'est compris dans le prix.
- D'accord. Alors mettez: 'David Cohen est mort ... Mercedes 500 SL à vendre'.



396 - Deux juifs se rencontrent :
- J'ai du mal à joindre les 2 bouts en ce moment. Tu te rends compte que tous les matins, ma femme me demande 500F?
- 500? La vache! Comment tu fais?
- Ben, je ne lui donne pas.



397 - Ce sont deux juifs new-yorkais qui mangent dans un restaurant casher, au beau milieu du quartier juif.
Naturellement, tout les clients du restaurant parlent yiddish entre eux.
Lorsque le serveur, qui est visiblement chinois, vient prendre les commandes en yiddish sans le moindre accent oriental, nos deux juifs sont stupéfaits.
Aussi, dès qu'ils ont terminé leur repas, ils s'enquièrent auprès du patron du restaurant:
- Mais où votre chinois a-t-il appris à parler le yiddish si parfaitement?
Et le patron leur répond sur le ton de la confidence:
- Shhhhuuut... Il pense qu'on lui apprend à parler anglais.



398 - Un rabbin et un prêtre entrent en collision lors d'un accident de voiture. Les deux voitures sont complètement démolies mais, curieusement, aucun des deux hommes n'est blessé.
Après que chacun se soit extirpé de sa voiture, le rabbin voit la petite croix argentée sur le revers de la veste du prêtre et lui dit :
"Ah vous êtes prêtre. Je suis rabbin. Regardez nos voitures. Il n'en reste rien, mais nous ne sommes pas blessés.
Ce doit être un signe du tout-puissant. Dieu a du vouloir que nous nous rencontrions, devenions amis et vivions en paix pour le reste de nos jours."
"Je suis entièrement d'accord avec vous. Ce doit être un signe de Dieu."
Le rabbin poursuit: "Regardez. C'est encore un miracle. Ma voiture est en morceaux, mais cette excellente bouteille de vin d'Israël est intacte. Dieu veut certainement que nous buvions ce vin et célébrions notre bonne chance." Il ouvre la bouteille et la tend au prêtre. Le prêtre est d'accord et en boit quelques grosses gorgées (l'émotion, la chaleur), puis rend la bouteille au rabbin. Le rabbin prend la bouteille, la rebouche puis la rend au prêtre.
Le prêtre demande : "Vous n'en buvez pas ?".
Le rabbin répond : "Non... Je crois que je vais attendre la police."



399 - Une vieille dame juive prend un taxi. A un carrefour, l’accident ! La voiture fait un tonneau et la vieille dame est bloquée à l’arrière du véhicule.
Les pompiers arrivent vite et tentent de faire ce qu'ils peuvent pour réconforter la vieille dame coincé entre la tôle froissée.
Arghhhhhh ! crie-t-elle au policier qui lui tient la main par la vitre brisée .
"Ne vous inquiétez pas, madame, nous allons vous sortir de là !"
"Arghhhhhhhhhh"
Nous allons bientôt vous dégager.
Aarghhhhhhhhhhhhhh"
"Ca va aller Calmez vous"!
Arghhhhhhh mais arrêtez le compteur



400 - Un curé dit à son ami rabbin : - J'ai un truc pour manger gratuit
- Super ! dis-moi comment tu fais ?
- Je vais au restaurant, assez tard, je commande entrée, plat de résistance, fromages, dessert, et ensuite je prends mon temps avec un café, un cognac et un bon cigare, et j'attends la fermeture. Comme je ne bouge pas, quand presque toutes les chaises sont déjà sur les tables, le garçon vient vers moi pour me demander s'il peut encaisser; alors je lui réponds : mais j'ai déjà payé à votre collègue qui est parti ! Et le tour est joué !
le rabbin : Et mais t'es pas con pour un curé toi !!! on essaie demain.
Le lendemain les deux vont au restaurant et s'empiffrent comme c'est pas possible !
Le moment de la fermeture arrive, le garçon demande s'il peut encaisser, le curé lui répond alors: - mais on a déjà payé l'addition à votre collègue qui est parti et le rabbin rajoute alors :
- Et puis d'ailleurs j'aimerais bien qu'on nous rende la monnaie...



401 - C'est Levy qui rentre dans le bar qui se trouve en face de son magasin du Sentier. Il s'adresse au barman (qui est noir) et lui dit: - Sers-moi un whisky, sale nègre
Le barman, habitué à garder son calme lui répond: - C'est pas gentil M. Levy de me parler comme ça. Comment réagiriez vous si je vous parlais de cette manière ?
Levy lui répond: - On n'a qu'à essayer: Je vais derrière le bar, et toi tu fais le client!
Le noir approche du comptoir et dit: - Sers-moi un whisky sale juif
Levy répond alors:- Désolé mais ici, on ne sert pas les nègres...



402 - Un Israélien est assis entre deux Arabes dans un avion qui vole entre Jérusalem et Amman.
Il est assez nerveux (logique, ses deux voisins n'ont pas vraiment l'air commodes).
Il essaye de détendre l'atmosphère sans succès.
Quand les deux Arabes lui demandent d'un air à peine provocateur d'aller leur chercher deux jus d'oranges, il se lève pour aller les demander à l'hôtesse.
Pendant ce temps, les deux Arabes crachent dans ses chaussures.
Il leur amène leurs jus d'oranges et le reste du vol se passe sans aucun problème.
Quand l'avion commence à s'approcher de sa destination, l'Israélien remet ses chaussures et sent l'infâme bave qui traverse le tissu et lui mouille la peau.
Il se tourne alors vers l'un de ses voisins:
- "Vous savez, si l'on veut qu'un jour le Moyen-Orient soit en paix, il faudra que les Arabes arrêtent de cracher dans les chaussures des Israéliens et que les Israéliens arrêtent de pisser dans les jus d'oranges des Arabes...



403 - "Pardonnez-moi mon Père, parce que j'ai pêché: Pendant la seconde guerre mondiale, j'ai caché un juif dans mon grenier."
"Mais ce n'est pas un pêché mon fils!! au contraire" répond le prêtre.
"Oui, mais je lui ai demandé 6000 FF pour chaque mois qu'il passait."
"Effectivement, ce n'est pas bien mais vous faisiez une bonne action en même temps. Ce n'est donc pas très grave" répond le curé.
"Oui, mais je ne lui ai pas encore dit que la guerre est finie!"



404 - Un juif en haut d'une falaise répète sans arrêt 33, 33, 33, ... comme s'il priait.
Un arabe se pointe et le regarde. Au bout d'un moment, il s'approche et lui demande :
" Hé! Cousin (les arabes appellent les juifs cousins) Qu'est-ce que tu fais comme ça? "
À ce moment-là, le juif chope l'arabe et le balance du haut de la falaise...
Et, le juif se remet à psalmodier : "34, 34, 34, ...



405 - Dans un Wagon de chemin de fer, arrive un jeune juif tout de noir vêtu. Il s'assied à côté d'un homme qui est aussi juif. Après un moment.
Le jeune: "Monsieur, auriez-vous l'heure s'il vous plaît ?"
L'autre imperturbable continue de lire la Tora. Un long moment passe.
Le jeune: "Excusez-moi monsieur, pouriez vous me donner l'heure"
Le vieux ne bouge pas, ne répond rien. Le temps passe, et enfin le train arrive au terminus.
"Il est 17h30" dit le vieux
"Mais pourquoi vous me le dites maintenant, nous sommes arrivés, je n'ai plus besoin de savoir l'heure"
Le vieux : "Si tout à l'heure je vous avais prêté l'heure, nous aurions lié connaissance, on aurait parlé. J'aurais appris que tu connais untel, que moi aussi je connais, on aurait sympathisé, tu serais venu chez moi, tu aurais rencontré ma fille. Comme elle est belle ma fille, tu serais tombé amoureux, tu aurais voulu l'épouser...
"Et alors, ou est le problème ?"
Tu crois peut être que je vais donner ma fille à un garçon qui n'a même pas de quoi s'offrir une montre !!!



406 - Ca se passe à Berlin au début des années quarante. Un lion s'est échappé d'un zoo et s'apprête à foncer sur une bande d'écoliers qui sortaient de classe. Voyant ça, un homme saisit un couteau et sans hésiter saute sur le lion et l'égorge net. Ayant assisté à la scène, un gradé de l'armée demande à l'homme de se nommer pour que celui-ci puisse être montré en exemple au peuple allemand. Au début l'homme refuse, mais devant les acclamations de la foule, décide de se nommer :
- Je m'appelle Jacob! Jacob Lévy !
Le lendemain, on pût lire à la une des journaux :
- UN JUIF SANGUINAIRE S'ATTAQUE À UN PAUVRE LION



407 - C'est Natanyahou et Clinton qui discutent aux États-Unis... Patati Patata... Paix... Bla bla etc...
Quand soudain, Natanyahou dit : "Excuse-moi Bill, c'est quoi tous ces téléphones sur ton bureau ?"
- Ben le rouge, c'est pour la Russie. Le bleu, pour la France, le noir, pour Asie etc...
- Ouais mais le blanc là ?
- Ah le blanc c'est pour le ciel...
- Ah bon ? Ben, je peux essayer ?
- Bien sur, vas-y !!
Et Natanyahou appelle le ciel, et discute avec Dieu pendant 3 minutes... Lorsqu'il raccroche, Clinton lui sort la note : 2 millions de dollars...
- Ok, voila un chèque...
La rencontre se fait six mois plus tard entre les deux participants en Israël. Alors ils papotent et tout et idem, bill demande à Benyamine :
- Tiens ils sont beaux tes téléphones... j'imagine que c'est comme moi: rouge, Russie, bleu, France etc... Tiens, mais c'est pour qui le téléphone là dans le coin ?
- Ben c'est pour le ciel...
- Je peux essayer aussi moi ?
- Bien sur vas-y !!
Alors bill téléphone et parle pendant 20 min.... Et bien sur, Natanyahou lui donne la note : 4 $
Alors Bill lui demande pourquoi c'est si peu cher
- Ben parce que ici l'appel est local



408 - Un vieux Juif meurt et rencontre Dieu en arrivant au paradis. Il fait le bilan de sa vie:
- La pire chose qui me soit arrivée, c'est quand mon fils s'est converti au catholicisme..., dit-il.
- Moi aussi, lui répond Dieu.
- Et qu'est-ce que vous avez fait? demande le Juif.
- Un nouveau testament...



409 - Un mendiant sonne à la porte de David
- Vous auriez pas un petit quelque chose pour moi ?
- Oui, vous aimez la soupe de la veille ?
- Ho oui, ho oui !
- Ben repassez demain !



410 - Ce sont deux juifs qui sont au bord de la mer ; sur la plage, ils sont étendus, à se faire dorer, ils dorment presque. À un moment cette conversation :
- Samuel ?
- Oui Moché ?
- La mer monte.
- Achète !



411 - Jacob rencontre Lévi dans la rue.
- Alors, Lévi, il parait que tu viens de te marier?
- Oui, monsieur Jacob. D'ailleurs vous voyez, j'ai fait mes valises pour partir en voyage de noces.
- Bien! Et où vas-tu?
- À Jérusalem, monsieur Jacob.
- Très bien! mais où est ta femme?
- Au magasin, monsieur Jacob. Comme ça, on peut rester ouverts pendant mon absence.



412 - C'est deux mouches qui ont passe tout l'été a s'amuser ensemble, et la bise venant, elles décident de se séparer et d'aller passer l'hiver quelque part au chaud, et de se retrouver au printemps.
La mouche n'étant pas migratrice, c'est connu, la première se met en quête d'une étable chauffée dans les environs et passe l'hiver dans le coin d'une poutre.
Le printemps arrivant, elle sort de son trou et volette gaiement jusqu'au point de rendez-vous et elle attend sa compagne.
Le printemps passe, toujours personne.
"Bah, elle est un peu frileuse et attend l'été", se dit-elle.
L'été passe, toujours personne.
"Bah, elle a un peu de retard, elle a du folâtrer dans les environs", se dit-elle.
L'automne passe, il commence a faire froid.
Alors la première mouche se dit que l'autre est morte ou a été mangée, et elle se prépare a retourner dans sa cachette pour l'hiver.
C'est alors qu'elle voit arriver l'autre mouche, les ailes froissées, volant difficilement, haletant, qui tant bien que mal finit par se poser à côté d'elle et s'écroule.
"Eh, ça va pas ? Qu'est-ce qui t'arrive ?"
"Ah, ah, (respiration suffoquante), c'est horrible, voilà, j'ai passé l'hiver dans le porte-monnaie d'un juif, et il vient juste de le rouvrir !"



413 - Un rabbin et un curé sont dans un compartiment de train. Le curé demande au rabbin:
- C'est vrai qu'il vous est interdit de manger du porc?
- Oui.
- Et vous n'en avez jamais mangé?
- À vrai dire, juste entre nous, une fois quand j'étais bien jeune, la curiosité m'a tellement poussé... Enfin, j'ai essayé un sandwich au jambon.
Depuis, je l'ai toujours regretté, et j'espère que Dieu me le pardonnera.
Au bout d'un moment, le rabbin continue...
- Et vous, il vous est interdit tout rapport physique avec une femme?
- Oui, effectivement, c'est interdit.
- Et vous ne l'avez jamais essayé?
- Pour être honnête, comme vous, la curiosité m'y a bien poussé. Une fois, étant tout jeune, je suis allé dans un bordel. Mais j'ai bien servi Dieu depuis, et je suis sûr qu'Il me pardonnera ce petit écart.
Et avec un petit rire, le rabbin lui répond:
- C'est autre chose que du porc, hein?



414 - Un rabbin ayant une envie très pressante rentre dans un bar pour la satisfaire.
Au moment où il rentre dans le bar, le brouhaha et la musique ambiants disparaissent pour laisser la place à un silence très lourd.
Le rabbin s'avance vers le barman et demande:
- Pourrai-je utiliser vos toilettes?
Le barman lui répond:
- C'est que... je ne sais pas si c'est un endroit pour vous!
Mais le rabbin insiste:
- Je vous en prie, il s'agit d'une envie pressante. Ne me laissez pas dans le besoin (sic).
Alors le barman:
- C'est que Monsieur le rabbin, nous avons dans les toilettes de ce bar la statue d'une femme qui mis à part une feuille de vigne est complètement nue, et je ne voudrais pas que vous soyez gêné par cela.
Le rabbin lui dit alors en se dirigeant vers la porte des toilettes:
- Ne craignez rien. Je suis tout à fait capable de supporter la vue de ce genre d'objet païen.
Au bout de quelques minutes, le rabbin est de retour dans le bar, mais cette fois-ci, la musique bat son plein et le brouhaha montre que tout le monde discute de bon coeur.
En s'approchant du barman, le rabbin demande:
- Je ne comprends pas très bien... Tout à l'heure quand je suis rentré, il n'y avait pas de musique, personne ne parlait, et maintenant, c'est tout le contraire.
Le barman répond:
- C'est que maintenant on sait que vous êtes des nôtres. Et d'ailleurs, pour fêter ça, je vous offre un coup à boire!
- Et pourquoi me considérez-vous comme "un des vôtres"? Parce que j'ai utilisé les toilettes du bar?
Alors le barman lui répond avec un grand sourire:
- Non, pas tout à fait. Il faut vous expliquer que à chaque fois que quelqu'un va aux toilettes et soulève la feuille de vigne, alors toutes les lumières s'éteignent et se rallument dans le bar... Alors vous le prenez ce verre?



415 - Samuel rencontre son vieil ami Simon :
- J'ai une affaire extraordinaire à te proposer, Simon. Un stock de pantalons du dernier cri à moitié prix !
Simon est évidemment intéressé et achète le lot. Malheureusement, en ouvrant les colis il découvre que les pantalons n'ont qu'une jambe...
- Qu'est-ce que tu m'as vendu, escroc ! dit-il furieux. Ces pantalons sont inutilisables !
- Je sais bien Simon, répond Samuel. Mais tu te rends compte, moitié prix !
- Oui... Évidemment...
Le lendemain, Samuel appelle son vieil ami Jacob.
- J'ai une affaire extraordinaire à te proposer, Jacob. Un stock de pantalons du dernier cri à moitié prix !
Jacob achète, découvre le défaut, râle pendant quelques heures et appelle dès le lendemain son vieil ami Nathanaël...
Le stock de pantalons à une jambe tourne ainsi durant quelques années, jusqu'à qu'un acheteur ait l'idée de vendre les pantalons à son vieil ami Martin.
- Mais qu'est-ce que c'est que cette saloperie ! crie Martin en découvrant le stock. Ces pantalons sont invendables !
- Tu veux rire ?!? répond son ami. Ça fait des années qu'ils font vivre tout le quartier !



416 - Moché (rue de Turenne : au Sentier) et Schmoulik sont au Mur des Lamentations, à Jérusalem. Les deux se lamentent et pleurent...
Le premier :
- Mon Dieu s'il te plaît, fais moi gagner 5 millions, s'il te plaît, 5 millions, allez...
Et le deuxième :
- Mon Dieu, tu sais que je n'ai pas du tout d'argent, je te demande seulement 100 F pour vivre et manger aujourd'hui c'est tout...
Et chacun se lamente, sans arrêter.
À un moment, le premier se retourne vers le deuxième et lui dit :
"Bon écoute, tiens, voila tes 100F et laisse le Bon Dieu se concentrer, hein ?"



436 - C'est un noir au marché de Jérusalem qui essaie de vendre sa vache à 100 dollars. La vache, une vielle carne avec la peau sur les os, un pis aussi gros que les seins de Jane Birkin.
Enfin bref une épave à 4 sabots. Evidemment, aucun client ne se manifeste. Durant 2 heures un juif observe ce noir puis s'approche...
Le juif: - Tu n'as rien compris à la vente, laisse-moi faire. Si je te la vends, on fait 70% pour moi et 30 pour toi, OK?
Le Noir: - OK.
Le juif commence la vente ...
Le juif: - Voici la toute dernière race de bovin, comme la nouvelle lessive elle est très concentrée. Elle prend moi de place mais donne plus de lait.
Et là, la foule commence à s'avancer, se masser.
Le juif: - Et oui mesdames et messieurs, voici le dernier cri de la génétique africaine.
Et là, ça devient la cohue pour cette curiosité et les enchères commencent à monter: 100$, 200$, 300$..500$
Le juif: - Et plus fort encore, elle a été inséminée artificiellement et en plus elle fera deux veaux chaque année.
Et les enchères montent 550$, 600$, 1100$.
Le juif: - Avec les veaux, plus aucun problème de descendance.
Et là enchères s'enflamment 2000$, 3000$.
Alors à ce moment là, le noir va voir le juif et lui dit : Je ne la vends plus!
Le juif: Et pourquoi, regarde tout l'argent qu'on va se faire...
Le noir: Ouah, mais si elle vaut si cher, je prefère la garder!



611 - C'est hitler pendant la 2ème guerre mondiale qui est devant des juifs au bord d'une falaise. Il dit au premier:
-Toi tu saute en L.
Au second :
-Toi tu saute en carré
Au troisième
-Toi tu saute tout droit
A ce moment la le cuisinier apelle hitler pour manger et il répond :
-Attend, je finis mon TETRIS



866 - Pourquoi les juifs freinent-ils dans les virages ?
Parce qu'ils ont peur d'être déportés.